28/09/2008

Des routes infranchissables

Entre 1980 et 2003, le réseau routier suisse a augmenté de près de 5'000 km. En plus de détruire les milieux naturels, ces pistes bétonnées forme des barrière pour la flore et la faune. J'en sais quelque chose, hélas... Chaque année des centaines de milliers de mes semblables meurent sur le bitume. Dans notre région franco-valdo-genevoise, les autoroutes ou 2x2 voies  on connait bien. Le résultat est le même en terme d'hécatombe pour les espèces sauvages (mais ceux qui construisent les 2x2 voies n'ont pas besoin de prévoir des passage pour la faune), seuls quelques passages subsistent encore entre les massifs environnants et le territoire cantonal. Mais pour combien de temps ?

mapgen.gifL'autoroute venant d'Annecy est bientôt terminée et coupera le dernier passage vers le sud. Celui vers le sud-ouest, sera coupé par la future voie rapide prévue au pied des Voirons et j'apprends que du côté du Jura, la 2x2 voies actuelle rejoindra le réseau autoroutier suisse en passant pil ppooil sur les communes de Collex et Versoix. Sympa d'avoir pris de mesures agro-environnementales, de renaturation des cours d'eau, de fermeture de routes forestières mais à quoi tout celà peut-il bien servir si quelques années plus tard on oublie tout et on détruit notre dernier passage fonctionnel ?

Zébulon

Les commentaires sont fermés.