11/10/2008

Laïcité quand tu nous tiens!

Soli Pardo propose que la constituante se penche avant tout sur les 3 lettres d'origine chrétienne qui ornent notre écusson cantonal." Ce sera une des vraies questions à résoudre par l'Assemblée constituante en matière de laïcité, question fondamentale, très éloignée des gadgets que beaucoup placent sous la rubrique "laïcité"."

Je ne suis attachée à aucune église, ni a aucune religion. Je vis depuis bientôt un demi siècle dans un canton qui porte sur ces armoiries un signe extérieur de religion, gasp. Mais celà n'a en rien affecté ma vie jusqu'à présent, et à moins que demain ce signe m'oblige à respecter un code religieux quelconque, je ne vois pas en quoi nous devrions perdre du temps pour en débattre dans le cadre de la constitution. Gardons notre temps pour des enjeux dont l'issue aura des incidences réelle sur notre vie et notre cadre de vie.

Christina Meissner

Tiens à propos, j'ai entendu dire que des parents s'étaient plaint auprès du DIP du fait que leurs enfants, inscrits à l'école publique de Genève, avaient entonné en 2007 des chants à caractère religieux lors du concert de Noël à la cathédrale St Pierre. Pour éviter de les froisser, cette année tout chant à conotation un tant soi peu religieuse sera banni de la cérémone à la cathédrale. Je ne peux pas croire que le politiquement correct nous empoisonne au point de nous faire accepter sans protester l'abandon de nos traditionnels chants de Noël et ce dans une cathédrale... Bon celui qui a commenté cette note a sans doute raison, ce n'est après tout probablement qu'une rumeur, attendons de voir à Noël.

Commentaires

Bonjour,

"j'ai entendu dire que des parents s'étaient plaint auprès du DIP"
J'ai entendu dire que ce n'était pas vrai et que c'est de la propagande.

Règle N°1 : vérifier les informations publiées et citer des sources fiables, même sur un blog, surtout s'il est politique et surtout en période d'élections.
Merci et bon dimanche.

Écrit par : Tatage | 11/10/2008

Madame Meissner, enchanté de faire votre connaissance, mais je pense que dans l'esprit de Soli Pardo, que je côtoie régulièrement, il est plus question de cohérence, que véritablement de laïcité, sans pour autant vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas ... n'étant pas son ... conseil (entendez avocat).

Se revendiquer de la laïcité, tout en mettant les trois lettres ... en toutes lettres, c'est pour le moins comique, voir ridicule.

Les parents d'élèves se plaignent de tout ... tant "tout va bien madame la marquise" ... au domaine de Charles ... qui n'est plus publique ...que de nom.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 11/10/2008

Bonsoir Christina!

Chaleureuses salutations à votre mère dont les expositions de peinture nous manquent.

Vous avez raison de remettre l'église au milieu du village, tant notre république souffre de venter des propositions à tout-va, pourvu qu'elles ne changent en rien le cours des choses.

Enfin, le DIP de Charle (Magne)-toi se trouve dans ne telle dérive ... l'empire de la matière grise reste entachée d'idéologies malsaines, de pratiques folles.

Bien à vous!

Écrit par : Micheline Pace | 11/10/2008

Concernant la Cathédrale, je crois savoir que les chants du concert sont ce qu'ils ont toujours été: traditionels sans être provocateur....

Mais je comprends les parents qui questionnent le choix des chants, et d'ailleurs, certains parents pratiquants, chrétiens d'orientations diverses, n'autorisent pas leurs enfants à participer à ce concert. (Mormons, Témoins de Jéhovah, par exemple)

Le problème est donc plus une question d'implication religieuse d'une famille, quelle que soit cette religion, plutôt que de quelle religion il s'agit...
Et c'est compréhensible...

Autre point de vue, nous enseignons des chants religieux d'une manière laïque et détachée, ils perdent donc tout leur sens...pourtant, il est difficile d'expliquer à un enfant qui se penche sur les paroles que l'on n'y croit pas, qu'on s'en fiche et qu'on chante ça par tradition seulement....
Alors que certains chants sont des sermons en musique....chantés dans une Cathédrale....normal que cela heurte quelques sensibilité....

Il n'y a que les non-croyants que cela laisse indifférents (dont je fais partie, donc mes enfants y vont)Faut-il donc réprouver les croyants de tout bord? Là est la question....

Vous avez remarqué que les parents ne se plaignent pas des autres concerts? (Escalade, fête de la musique, Droits de l'Enfants)

Puisque c'est bientôt le 500ème anniversaire de la naissance de Calvin, rappelons nous que pendant la réforme calviniste à Genève, la musique était interdite.....comme chez certains "fanatiques" d'aujourd'hui....

Extraits de "Christianisme paganisé":"""Puisque des instruments musicaux ne sont pas explicitement mentionnés dans le NT(Nouveau Testament), Calvin a éliminé les orgues et les choeurs----Ce qui changea au milieu du 19ième siècle où les églises reformées commencèrent à employer la musique instrumentée et les choeurs.(68) """"""""""
Cependant, les puritains (calvinistes anglais) ont continué dans l'esprit de Calvin, vouant la musique instrumentale et le chant des choeurs à la condamnation""""""""

Je vois donc mal comment on peut s'étonner qu'un minorité de parents croyants émettent des objections quand à un concert religieux dans un lieu religieux...

On n'y croit pas et eux y croient, c'est tout. Chacun est libre de ses croyances...

Écrit par : légensontétranges | 12/10/2008

oups, j'ai dévié...ce sont les laïques qui se sont plaints? J'avais plutôt eu vent de personnes pratiquantes...

Egalement compréhensible pour les laïques, puisque c'est leur "croyance" et que l'école étant laïque, il semble logique de ne point y enseigner des chants religieux...

Il faut donc s'attendre à des réactions...

Même si on peut le justifier de manière culturelle (enseigner des traditions) qui me paraît convenable comme point de vue...

Écrit par : légensontétranges | 12/10/2008

Les commentaires sont fermés.