18/09/2009

Et la nature ? Disait Robert Hainard

Tous en parlent, tous rappellent à quel point la nature participe à notre bien être, à notre qualité de vie, à l'attrait de notre région et donc à notre économie. Mais tous sont aussi prêts à la sacrifier, à la bétonner au nom de la croissance, des impératifs économiques ou démographiques. Tout cela bien sûr en se réclamant du développement durable, mais en pensant croissance durable, qui elle par définition ne peut l'être.

De la sauvegarde des vergers à la réhabilitation des hérisssons, cela fait bientôt 25 ans que je m'engage professionnellement ou bénévolement pour la nature.

Sauver quelques arbres ou quelques piquants peut paraître bien dérisoire et pourtant... il s'agit là justement de la substance même de nos paysages, de nos premières rencontres avec la nature au coin d'une rue ou d'un jardin. C'est ainsi très concrètement que nous tissons des liens avec nos racines, notre terroir, notre territoire. Il est petit et c'est le seul que nous avons. Je le souhaite beau, sûr, indépendant et viable pour longtemps. C'est pour cela que je m'engage.

Christina Meissner, candidate UDC liste 9

Les commentaires sont fermés.