26/09/2009

Noria s'invite dans ma campagne

Noria est arrivée hier soir, alors que je me mettais enfin à écrire consciencieusement à mes amis afin qu'ils m'accordent leur soutien dans ma campagne de candidature au Grand Conseil. Apportée par une gentille famille de Satigny, cette hérissonne ne payait pas de mine. Mais vraiment pas du tout. Affaiblie, froide, et d'une maigreur à faire peur, je ne donnais pas cher de sa survie au grand dam des petites filles qui avaient trouvé la pauvre bête. Les adresses furent mises de côté au profit du hérisson. En commrnçant par les soins des coussinets abîmés et sanguinolents tant la pauvre avait arpenté une prison de béton dont elle ne serait jamais sortie sans l'aide des enfants, puis la prise d'un bon fortifiant, de l'eau, pour terminer dans un nid chaud et calme, j'ai fait mon possible, à elle de faire le reste, si elle le voulait bien. Aujourd'hui, Noria est encore vivante, elle a mangé et bu seule, un petit peu seulement, mais c'est déjà tout celà de gagné. J'ai pu sortir à la rencontre de mes semblables toute la journée avant de refaire les soins de base en rentrant. Cette nuit, j'ai repris  mes envois et Noria s'est remise à manger ses croquettes. Bienvenue dans ma campagne !

23:49 Publié dans Nature | Tags : herisson, nature, soins, campagne | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bravo! Vous avez sauvé le hérisson. Cet animal devrait devenir la mascotte de votre parti en lieu et place de Zottel.

Zottel n'est qu'un bouc malodorant, rien à voir avec votre parti ou alors... si c'est vous qui le dites!
Le hérisson a une image assez parlante de la politique UDC: se mettre en boule et ne présenter que des piquants si un étranger s'approche.
Le hérisson, un "carré suisse" sphérique. Arnold von Winkelried n'est pas loin!

... Et l'avoir appelée Noria, une idée de génie. Elle apportera de l'eau à votr moulin!

Écrit par : Père Siffleur | 27/09/2009

Les commentaires sont fermés.