02/10/2009

Genève doit croître pour ne pas dépérir

En 2030, Genève aura atteint 1 million d'habitants. Le concept d'agglomération est indispensable pour assurer la croissance de Genève. Cette affirmation des "experts" de la Tribune de Genève du 2 octobre 2009, me laisse perplexe.

Alors que les problèmes de logements, d'emplois, de circulation, de sécurité ne cessent de s'amplifier, la croissance de Genève est prescrite comme seul remède. C'est pourtant cette même croissance qui, au niveau planétaire, est responsable de la surpopulation, de la faim, de la misère, de l'érosion des terres et des ressources. Comment se pourrait-il alors que le poison planétaire soit un remède pour Genève ?

Ne faudrait-il pas plutôt mettre un frein à cette croissance quantitative ?

Contrairement à Monsieur Genecand, je ne me sens pas enserrée par la zone agricole. Loin de m''étouffer, cette dernière ma rassure. Ouf, il nous reste ainsi de quoi garder les pieds sur terre, faire pousser nos racines et qui sait, peut être même nous nourrir demain.

Commentaires

Retour combatif d'Yves Nidegger ce matin chez Décaillet et ce week-end au congrés du parti à palexpo !

Nous voilà rassuré, la contreprestation du candidat UDC au Grand Conseil vendredi n'était qu'un "coup de moins bien" passager.
Ce brillant avocat semble représenter une "aile romande" du parti, en adoptant des positions, entre autre sur ce faux problème des minarets, plus en adéquation au message rassembleur porté par l'affiche de campagne UDC. (2 mains qui se rejoignent).

Dommage que le brillant exposé de Monsieur Nidegger à l'assemblé des délégués en faveur du vote du conseil fédéral par le peuple à la proportionnelle, ai été écarté par le rouleau compresseur alémanique.

Néanmoins le score important en faveur de cette motion prouve s'il en était besoin qu' Yves Nidegger est attendu sur le terrain genevois en particulier.

Souhaitons qu'il aura envie de résister aux guerres internes des petits chefs qui mine le parti et font fuir les hommes de valeurs pour privilégier les partisans des slogans provocateurs aux relents nauséabonds. ("racaille annemassienne - Soli Pardo -", le maire de la ville voisine est ravi !).

Espérons que l'esprit féminin soufflera un vent nouveau sur ce parti !
Bonne semaine à tous et à J -6 n'oubliez pas de voter...

Écrit par : Ghethev | 05/10/2009

Les commentaires sont fermés.