21/10/2009

Office du tourisme ou république bananière ?

A propos de l’article « François Bryand s’occupera du concept touristique de 2015 » Tribune de Genève du 21 octobre 2009.
Objectifs, travail et budget sont indissociables. A force de rechercher les économies sous le seul angle budgétaire on en oublie que le travail se fait par des personnes que l’on engage pour leur compétence à atteindre des objectifs fixés.
Un bel exemple est celui de l’office du tourisme dont la direction ne s’intéresse qu’aux évènements majeurs,  et ne « vend » Genève que sous l’angle du jet d’eau, à l’ombre du mur des réformateurs. Cela fait des années que des voix s’élèvent pour rappeler qu’au delà de la ville de congrès, notre canton est doté d’une campagne d’une beauté au moins équivalente à celle de la rade,  que tous les touristes ne viennent pas de loin et ne se déplacent pas qu’en masse, qu’il faut développer l’offre au profit des familles en diversifiant et en valorisant le tourisme vert de proximité. Produits du terroir, dégustation-vente à la ferme, promenades didactiques à la découverte de la nature ou des cultures, circuits à pied, à vélo, à cheval ou en âne, visites de fabriques emblématiques aux noms prestigieux, tout est là pour étoffer l’offre, sauf la volonté de le faire.
Une fiduciaire Berney&Associés mandatée par Genève tourisme pour analyser l’organisation de Genève tourisme, a fait part de ses critiques et émis des recommandations. Genève tourisme n’ayant pas les moyens financiers pour mettre en oeuvre « la vision du tourisme souhaitée pour Genève à l’horizon 2015 » c’est… la fiduciaire qui est sollicitée et qui mandate… le directeur démissionnaire de Genève tourisme pour faire le boulot ?!
Il n’est pas acceptable que des gens soient mandatés pour faire le travail qu’ils n’ont pas fait avant alors qu’iles étaient payés pour le faire. Avec de telles pratiques, ne nous étonnons pas si des citoyens optent pour des votes de contestation dans ce canton.

23:49 Publié dans Politique | Tags : tourisme, politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Les gens sont payes pour les choses inattendues.

Écrit par : Laurent - long distance calling | 08/02/2010

Les commentaires sont fermés.