19/11/2009

En 2011, le MCG va cartonner dans les communes

Le MCG est le premier parti à sortir des urnes lors des votations du Conseil d'Etat dans toutes les communes suburbaines qui connaissent des problèmes de sécurité, et dans les communes qui voient défiler aux heures de pointes les frontaliers. Ces deux problèmes ne sont pas juste des slogans de campagne que l'on peut snober après les élections. La droite qui a gagné les élections le 15 décembre aurait tort de l'oublier. Malheureusement aucun des candidats s'intéressant réellement à la justice et à la police n'a été élu, et aucun des élus ne s'intéresse à prendre à coeur, au sérieux et avec poigne ce département de Justice et Police (dit des Institutions). C'est offrir une voie/x royale à la rue. Si le gouvernement élu oublie les préoccupations de la rue, la rue, elle, s'en rappellera en 2011.

09:00 Publié dans Politique | Tags : udc, mcg, communes, votations | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Cher Madame,

Il est agréable d’entendre une voix UDC s’exprimer sur un sujet politique, sortant ainsi des querelles internes autour de la succession du président Soli Pardo qu’il est grand temps désormais d’envoyer soigner ses névroses obsessionnelles autour de la question annemassienne qui semble avoir altérer chez lui tout bon sens.

Il serait raisonnable que la droite reprenne ses esprits, calme ses élans d’arrogance et de supériorité, à l’image de Michel Alpérin président des libéraux clamant haut et fort : « nous avons fait la meilleure des législature de ces 20 dernières années ». C’est un raccourci un peu simpliste de prétendre à une victoire lorsqu’il s’agit plutôt d’un tassement de la gauche divisée sur son extrémité et plombée par le bilan du magistrat socialiste sortant.

Gardons un peu de sérénité avant de prédire un « carton » pour le MCG en 2011.
Les différends entre le directoire bicéphale du mouvement citoyen ne vont pas tarder à se manifester.
Croyez-vous que Mauro Poggia va longtemps supporter les déjections verbales de son partenaire qui, lundi matin s’en prenait sur les ondes de Radio-Cité aux « orientations personnelles » d’un magistrat élu pour mettre en doute ses capacités à gouverner un département !... Nous avions connu Eric Stauffer misogyne, xénophobe il se révèle homophobe. Mais est-ce vraiment surprenant ? D’autre part, quant on connait son ego sur-dimensionné, a-t-il bien digéré de s'être fait doublé au score électoral par le dernier venu qui d'évidence lui fait de l’ombre.

Du parti socialiste qui va se remettre en question lors d’une assemblée extraordinaire en Janvier prochain, aux Verts qui doivent régler leurs discordances de communication, en passant par l’extrême gauche qui n’en fini pas de se déchirer entre ses différents courants, soyez rassurée, l’UDC peu tranquillement se trucider en famille pour trouver son nouveau président.

Pourquoi pas vous Madame Christina Meisner à la présidence ? Un double electeo choc à l'UDC, féminisme et inteligence... Pourquoi pas rêver un peu ?

Écrit par : Ghethev | 19/11/2009

On espere que le nouveau parti ve changer beaucoup de choses.

Écrit par : Karoly - calling phone cards | 30/03/2010

Les commentaires sont fermés.