29/11/2009

Appel au respect de la volonté populaire

Le oui du peuple  à l'interdiction de construire des minarets en Suisse n'est pas à interpréter abusivement comme une atteinte aux musulmans d'exercer librement leur religion. Ils l'exercent librement aujourd'hui, ils pourront toujours le faire demain.

Ce oui est un appel au respect du paysage helvétique traditionnel dans lequel les minarets n'ont historiquement pas leur place. Les résultats de ce week end avec la Genève multiculturelle qui dit oui aux minarets et la Suisse "primitive" qui dit non, en est le reflet incontestable.

A Genève, grâce à la présence des organisations internationales la diversité culturelle et toutes ses manifestations est admise de longue datte tout comme la mosquée et son minaret au Petit Saconnex depuis 40 ans. Mais depuis le nombre de musulmans en Suisse a décuplé, et les demandes de constructions de minarets se sont multupliées. Wangen bei Olten (SO) n'est pas Genève, pas plus que Langenthal (BE) Emmenbrücke (LU), Wil (SG) ou Volketswil (ZH). Les mentalités et les paysages y sont traditionnels alors y imposer un minaret... Tout est parti de là, d'un manque de respect pour la culture du pays, de la ville, du village d'accueil.

Je souhaite que cet appel au respect de notre culture soit entendu pour que longtemps encore la Suisse puisse poursuivre sa poltiique de paix et d'accueil de  tous ceux et surtout celles qui sont persécutées dans leur propre pays, à qui on impose le mariage forcé, l'excision voir la lapidation ou la mort, des traditions qui n'ont plus leur place dans le monde d'aujourd'hui.

 

Note rajoutée : A voir le nombre de commentaires, on n'a pas fini d'en parler de ce vote, c'est dire que la question de fond n'était pas tant le minaret que celle de l'intégration dans la culture d'accueil....

22:17 Publié dans Politique | Tags : minaret, respect, suisse | Lien permanent | Commentaires (20)

Commentaires

Bonjour Zébulon! Tout à fait d'accord : la paix religieuse est sauvegardée et nos intitutions politiques respectées avec ce vote!
Bisous blogués

Écrit par : Micheline | 29/11/2009

Le "Oui" suisse...c'est à dire interdire les minarets (le minaret est un symbole islamique) rien d'autre!
ne mettez pas du couleur à une image qui apparut tellement méchante!

Écrit par : Etranger | 29/11/2009

"La victoire de la haine" disait quelqu'un sur la tsr.

Les pro minarets viennent de prendre le train en pleine face.

Clair, net, sans appel.

Le peuple suisse vient de rappeler qu'il est souverain, même si ça plait pas.

Je remmarque qu'il y a plein de femmes contentes de ce vote, si c'est elles qui ont boosté ce vote, felicitations et merci.

Écrit par : Steph333 | 29/11/2009

La presse locale et les politiciens Suisses de tout bord ne parlent que de « mauvaise information sur l’islam » pour justifier quelque chose qu’est évident aux étrangers en Suisse : la plupart des helvètes sont des racistes primaires et xénophobes de la première heure. L’invasion des frontaliers, l’invasion des juifs, l’invasion de l’islam…ici, dans la rue c’est le Moyen âge ! Il n’existe d’autre morale que celle du profit économique…Il y a 67 ans stigmatiser les juifs, il y 30 ans les immigrés espagnols et italiens, maintenant les frontalier européens et les musulmans…
Pour cette votation les églises chrétiennes on joué un double discours. Vers les medias, des déclarations d’ouverture et tolérance mais dans les églises et temples ils agitent le spectre de « l’invasion islamique ».
Les helvètes sont des champions à gagner des batailles et perdre des guerres. Ils ont remporte une bataille...mais la guerre est déjà perdue. L’Europe nous attend, immanquablement, salutairement, au contour…

Écrit par : Karim | 29/11/2009

La suisse...le premier congrès sioniste international(26 au 28 août 1897!)n'avait y pas choisi arbitrairement

Écrit par : Etranger | 29/11/2009

Le Conseil fédéral, le Parlement, les Églises et la Commission fédérale contre le racisme ont construit leur position autour d'un mensonge qu'ils doivent maintenant expliquer. Ils ont prétendu que l'interdiction des minarets viole la liberté religieuse et le principe de l'égalité. Or ce n'est qu'un mensonge qui met dans l'embarras ceux qui l'ont émis:

- Les musulmans n'ont pas besoin de minaret pour pratiquer leur religion, et bien que majoritairement étrangers ils bénéficient de toute liberté de culte en Suisse.. contrairement à ce qui se passe dans certains pays musulmans qui violent la liberté de culte des non-musulmans.

- Le principe d'égalité est respecté. Si quelqu'un ne veut pas avoir de clochers, il peut toujours lancer une autre initiative pour interdire la construction de nouveaux clochers... et le peuple décidera en toute liberté comme il l'a fait contre les minarets.

Il faut maintenant que ceux qui ont lutté contre l'initiative reconnaissent leur mensonge et fassent mia culpa... au lieu de continuer à nous casser les oreilles avec des arguments fallacieux.

Écrit par : Sami Aldeeb | 29/11/2009

@ Karim
J'ai voté NON à l'initiative de l'UDC pour interdire les minarets. Mais avec vos propos vous êtes la preuve vivante que les Suisses avaient raison de voter oui.Je suis probablement trop naïve.
"L'EUrope nous attend, immanquablement, salutairement, au contour....", j'espère que des musulmans se révoltent contrent de tels propos choquants...qu'ils s'expriment !!

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 29/11/2009

Pour les musulmans dans le monde arabo-musulmans les minarets n'ont rien de spécifiques en fonction de la pratique religieuse, sauf qu'ils vous ont mis à nu devant tout le monde et ce malgré vos progrès dans tout les domaines, sauf: LA TOLÉRANCE

Il est préférable aussi de respectez la volonté populaire musulmane (dans leur nation qui s'étendre de Marrakech à l'Indonésie) sur le choix de leurs dirigeants et de cessez vos ingérences dans leurs affaires.

Écrit par : Nassrallah | 29/11/2009

@Mario Garcia-Bedetti, pour tout ceux qui se sont vraiment engagés sur le sujet pendant cette campagne, qui sont partis à l'écoute, qui ont demandés des explications, ces menaces sont répandues comme de l'huile.

Dans les débats, la menace du terrorisme était un des arguments pour le NON. Mais franchement, si c'est cela vouloir la paix dans un pays qui nous accueille et qui nous donne la liberté de culte, parce qu'il refuse un caprice d'érection, on en arrive aux menaces? Cela ne donne que les vraies raisons fondamentales de leurs installations en Europe.

Le STOP est maintenant mis en place, la première porte est fermée et nous verrons bien si nous devrons encore en fermer d'autres!

(J'ai reçu ce jour des téléphones de mes amis canadiens, dont même un musulman qui m'a félicité pour le résultat. Idem depuis l'Australie qui ont 9h. d'avance sur nous)

Écrit par : Corélande | 29/11/2009

"la plupart des helvètes sont des racistes primaires et xénophobes de la première heure."

Interdire un monument où un type hurle à 5 heure du matin et 5 fois par jour c'est être raciste et xénophobe ?

Demander la fermeture d'une boite de nuit car elle reveille tout le quartier la nuit , c'est être raciste ou xenophobe ?

Ben aujourd'hui les suisses ont dit qu'ils ne voulaient pas de minarets.

Vous venez de vous prendre le poteau en pleine face et vous vous demandez d'où est venu le choc.

Écrit par : Steph333 | 29/11/2009

"Les helvètes sont des champions à gagner des batailles et perdre des guerres."

MDR!
Ils sont surtout les champions pour les éviter. Et la dernière que la Suisse a menée c'était une guerre civile, justement à propos de la religion. Alors s'il faut recommencer, pourquoi pas? Notamment si tous les fascistes refusent la décision du peuple suisse.


"Ils ont remporte une bataille...mais la guerre est déjà perdue. L’Europe nous attend, immanquablement, salutairement, au contour…"


Seulement dans vos rêves.
Bonne nuit.

Écrit par : Johann | 29/11/2009

*Salut Zebulon, mon Dieu ce que les choses sont bien dites ! Bravo pour votre article.
*Micheline, je suis content que vous soyez aussi de mon côté, car mon article dans le Temps "prier oui, mais sans minarets" n'a pas plu à tout le monde, sauf à Sami Aldeep que je salue en passant.
*Nassrallah écrit: "Pour les musulmans dans le monde arabo-musulmans les minarets n'ont rien de spécifiques en fonction de la pratique religieuse, sauf qu'ils vous ont mis à nu devant tout le monde et ce malgré vos progrès dans tout les domaines, sauf: LA TOLÉRANCE". Oui, la tolérance et le partage, mais mon cher, cela devrait être réciproque et cela ne l'est pas ! Sous tolérance, je comprends respect mutuel et accepter non pas seulement les droits, mais aussi les devoirs. Quand vous parlez immixtion dans les affaires des musulmans de Marrakech, que j'adore, et l'Indonésie je pense que vous faites allusion au monde commercial, avec tous les profiteurs des 2 côtés, que je condamne également. Eh oui, le profit à outrance voire le capitalisme a aussi ses mauvais côtés et se reflète dans les protestations contre l'OMC, pourtant un mal nécessaire. Lutter contre la mondialisation est un peu comme nager à contre-courant. Il est ainsi avec les religions qui doivent s'adapter au 3e millénaire. Il me semble que l'Islam a pris un sacré retard dans ce domaine. Les catholiques ne sont pas encore au point non plus (interdiction du préservatif dans le monde du Sida, interdiction de se marier, sauf avec Dieu etc.). Mais la mue a commencé et je pense le prochain pape devra être plus tolérant. Pour clore, un histoire amusante:
2 curés discutent devant l'Eglise: "Dis père Joseph, crois-tu qu'on pourra se marier un jour?" Et père François de lui répondre: "Je ne crois pas, mais par contre nos enfants" !
Bonne journée et bien à vous
Bruno

Écrit par : Etoile de Neige | 30/11/2009

*Karim, d'accord avec le capitalisme, mais un peu de tolérance svp., car nous n'avons pas "hérité" que de bons étrangers venant de tout bord ! Avec la devise : un bon chrétien est un chrétien mort, selon Ben Laden, ne fait pas avancer le Schmilblick d'un yota !
J'espère que les Musulmans soient assez intelligents pour ne pas donner dans le populo et savoir séparer la coquille de la noix ou le bon grain de l'ivraie et consommer ce qui est consommable"! Nous avons déjà donné dans le Moyen âge (guerres des religions, la honte) et nous ne voulons pas de nouvelles querelles.
Bonne semaine BM

Écrit par : Etoile de Neige | 30/11/2009

La Suisse patrie du surréalisme ?!

On pourrait le croire… Avec un plébiscite de plus de 57%, le référendum pour l’interdiction de la construction de minarets en Suisse, laisse apparaître ce lundi matin les instigateurs abasourdis et dépassés par l’ampleur de leur propre victoire. La modification de la Constitution que ce vote entraînera ajoute une couche supplémentaire d’abstraction puisqu’elle fera de cette interdiction une mesure « propre à maintenir la paix entre les membres des diverses communautés religieuses ».

Qui aurait pu croire qu’avec moins de 400 000 musulmans dans sa population, dont 10 % seulement de pratiquants parmi eux, la Suisse s’estimait menacée au point de confondre minarets et missiles !

Il est intéressant de constater que le canton de Genève, qui abrite une forte communauté musulmane et un des seuls à avoir un minaret, a très largement repoussé cette initiative alors que des cantons où les musulmans sont quasiment absents ont fortement soutenu l’interdiction de construire les minarets qu’ils n’avaient par ailleurs aucune chance de voir pousser chez eux !

Si ce matin de nombreux citoyens suisses ont, à l’image de Monsieur Hafid Ouardiri, ancien porte-parole de la mosquée de Genève : «le cœur brisé. Que va-t-on dire à nos enfants ?... », ils goûteront une dérisoire consolation à ne pas être les seuls. Il s’est trouvé au même moment, en Italie, un maire pour lancer une campagne « Noël blanc » et ordonner la traque des étrangers en situation illégale. Tandis qu’en France, le débat réclamé sur « l’identité nationale" suscite le malaise.

Face à une Europe qui est ainsi celle de la crispation plutôt que celle de l’ouverture, l’islam devrait lui aussi se mettre en question. Les discours et pratiques extrémistes, de l’Iran au Soudan, le port des niqab, tchador et autre burqa qui s’insinue jusque dans nos villes, sont autant de facteurs qui ne prêtent pas à la pacification des esprits et à la largesse de vues

Écrit par : Ghethev | 30/11/2009

*Ghethev, vous habitez sur la lune ? Vous dites: "Il est intéressant de constater que le canton de Genève, qui abrite une forte communauté musulmane et un des seuls à avoir un minaret, a très largement repoussé cette initiative alors que des cantons où les musulmans sont quasiment absents ont fortement soutenu l’interdiction de construire les minarets qu’ils n’avaient par ailleurs aucune chance de voir pousser chez eux !".
Sachez tout de même que c'était justement le point du départ de l'initiative de l'UDC, puisque les Musulmans voulaient, avec notre aide ou avec celle du pétrole implanter des minarets dans le paysage catholique de la Suisse centrale.
Qui a allumé le feu ? Demandez Johnny, il pourrait peut-être vous la chanter.

Écrit par : Etoile de Neige | 30/11/2009

Prier oui, mais sans minarets.
M. rollin Wavre, permettez-moi de citer votre excellent texte lu sur un autre blogue, qui exprime tout à fait mes pensées:

"Il y a plusieurs manières de voir et de vivre l'Islam. Après le vote de ce dimanche, il est d'autant plus important d'aider les musulmans modérés à mener leur combat pour renforcer un Islam d'Europe ou de Suisse qui soit pleinement compatible avec les principes intangibles de notre démocratie. Un combat qui est avant tout interne à l'Islam.

Tant l'UDC et les promoteurs de l'initiative que les tenants d'un Islam intolérant et discriminant pour la femme par exemple se renforcent les uns les autres dans leurs postures de combat. De l'antagonisme ils font leurs slogans, leurs prêches et leurs exclusions. Il faut que le bon sens et la connaissance de l'autre l'emportent mais en évitant l'angélisme avec lequel la gauche traite trop souvent ces thèmes.

Écrit par : Etoile de Neige | 30/11/2009

À lire les réactions de la part de "figures de proues" musulmans (Les frères Ramadan , M.Ouardiri, M.Ibram etc...) nous étions déjà considérés comme "terre d'Islam"!
Entendre que : "...les partis politiques suisses n'ont pas su nous défendre..." ?
Mais un détail semble leur avoir échappé: Ce sont les citoyens et valeurs suisses que nos élus sont censés défendre.

Je déplore le nombre d'abstentionnistes pro-initiative qui, convaincus que l'initiative serait balayée, n'ont pas jugé bon de voter.

À ceux-ci je souhaite dire: Si vous n'y croyez pas et ne bougez pas, RIEN ne bougera!

Autre chose, ce n'est pas de la peur ou un manque d'informations qui ont poussé un grand nombre de citoyennes et citoyens en Suisse a voter pour cette initiative, mais au contraire, ce sont les personnes les moins au fait des réalités de l'Islam et du double langage des imams et portes-paroles de l'Islam en Suisse qui ont votés contre l'initiative.

Plusieures personnes de mon entourage ayant voté dès réception des bulletins, ont regrettés par la suite un vote irréfléchi.

Bref, j'espère que les portes-paroles de notre gouvernement ne vont pas nous infliger la honte de leurs "excuses" et à-plat-ventrisme international!

Écrit par : Mireille Luiset | 30/11/2009

A-t-on les résultats de la votation pour la commune de Wangen/Olten et pour Langenhtal?

Merci!

Écrit par : Johann | 30/11/2009

Bravo Johann, oui c'était le point de départ de l'initiative !

Certains disent, c'est la honte pour la Suisse.
Il ne manque plus que nos 7 sages à Berne, C. MinàRey en tête, déclarent au Monde: "Allah, pardonnez-leurs, car ils ne savent pas ce qu'ils font !"

Écrit par : Etoile de Neige | 30/11/2009

Bravo Zébulon pour ce brillant résumé

Écrit par : Patrick Hulliger | 02/12/2009

Les commentaires sont fermés.