18/06/2010

Business as usual

La demande d’urgence pour la M1955 « Préservons la biodiversité dans l’espace urbain » a été refusée par le Grande Conseil.

Il fallait être naïf comme une novice pour croire un instant que demander l’urgence pour la préservation de la biodiversité dans notre espace urbain, passerait la rampe au parlement ce jeudi 17 juin. Face aux heures d’ouverture des magasins (LHOM), la nature n’avait aucune chance. En a-t-elle d’ailleurs encore une dans notre monde où la valeur se compte en espèces, celles qui sonnent et trébuchent. A l’instar des crevettes du golfe du Mexique, ou du thon rouge de Méditerranée, la nature à Genève attendra, priorité au commerce.

La Biodiversité peut attendre.pdf

Les commentaires sont fermés.