10/08/2010

Conseil fédéral : le théâtre de guignol ça suffit !

Il est temps de redonner dans ce pays un sens au mot Politique, à savoir la volonté de servir le bien commun de la nation. Les calculs politiques et les basses manoeuvres auxquels on assiste depuis quelques semaines et qui vont occuper les médias encore pendant des mois, n'intéressent pas le peuple. Au contraire, il s'agit d'un écran de fumée destiné à éviter de se préoccuper des vraies questions et des problèmes des citoyens. Ce jeu désinvolte des partis politiques ne respecte pas le jeu démocratique et vide de sa substance les élections fédérales de 2011.

L'UDC a lancé une initiative pour élire le Conseil fédéral par le peuple, l'actualité lui donne plus que jamais raison, il est  temps de la signer !

Commentaires

Dommage que cette initiative ne prévoit point une clause portant sur la destitution d’un membre du Conseil fédéral par le peuple.

Ainsi nous pourrions nous débarrasser de la Calmy-Rey toujours porteuse de son inséparable sac à outils digne d’un maître plombier

Écrit par : Hypolithe | 11/08/2010

Tout le monde i pue, i sent la charogne
Y'a qu'le Grand Babu qui sent l'eau d'Cologne.
Tout le monde i pue, i fait mal au coeur
Y'a qu'le Grand Babu qu'a la bonne odeur.

Écrit par : Randolph Scott | 11/08/2010

Les manœuvres actuelles ont au moins un point positif: elles permettent de créer une véritable représentation des forces politiques et linguistiques de ce pays. Grâce à ces manœuvres on sait que les forces représentées au parlement sont véritablement représentées selon leurs forces et on sait que les latins reçoivent une représentation (bien que le problème des italophone soit difficile à résoudre).
Cette initiative pourrait détruire cet équilibre et empêcher une représentation des latins et des forces minoritaires de la Suisse. Mis à part cela j'ai toujours été favorable à une élection populaire et j'ai toujours été favorable à un système de recall comme on en voit aux USA.

Écrit par : Hassan | 11/08/2010

Beaucoup de monde au portillon du Fédéral. Des Rouges, des Jaunes, des Verts et des pas mûrs... Le Conseiller fédéral parfait n'existe pas encore. Les partis sont "exigeants" de leur égoisme du candidat roesti ou romand pas trop à droite ni à gauche. Dans le Jura, on pourrait demander à Monsieur le Docteur Dominique Baettig, UDC, conseiller aux Etats, Delémont, de poser sa candidature. Il est psychiatre de profession, et son élection au conseil fédéral mettrait un brin de convivialité et de jovialité au sein des 7 Sages. Il possède des talents de rassembleur.

Écrit par : Denis Surmont | 11/08/2010

Bonjour Zébulon et amis du théâtre,

C'est bien vrai que ce qui se passe à Berne est un théâtre de guignols. Un théâtre qui vous fout la déprime. Un théâtre sublimant le foutage de la gueule des spectateurs contribuables. Un théâtre subventionné et jouant à huis-clos (ou presque).

Par contre à Genève nous avons un super-théâtre vaudevillesque à se faire péter les zygomatiques : l'Union Dramaturgique des Croquignoles (UDC).
Cette UDC nous joue depuis huit ou dix mois une pièce d'une subtilité rare : "Ego sum". Elle aurait pu aussi s'intituler "Ôte toi de là que je m'y mette".

Cette pièce est totalement improvisée et gratuite. Elle est le fruit d'expériences vécues de comédiens et comédiennes et est assurément contemporaine. Une sacrée concurrence à notre bonne vieille Revue !

On y voit, entre autres, une grenouille grenouillant de façon cavalière dans une mare où coasse déjà un crapaud-buffle. Tout cela sous les yeux de comités fantômes disparates et d'afficionados exaltés.

Afin de ne pas trop révéler le déroulement de ce chef-d'œuvre, je n'en dirai pas plus. Les médias et blogs s'en chargent ou s'en chargeront.

P.S. Cette pièce se joue malheureusement à guichet fermé.

Benoît Marquis

Écrit par : Benoît Marquis | 12/08/2010

Vous avez pleinement raison du clown triste Ueli Maurer qui ne sait pas quoi faire de son jouet militare à Blocherl'agité permanent dont le séjour au CF a été catastrophique ce pays a besoin de véritables hommes et femmes d'Etat.

Écrit par : briand | 12/08/2010

Ici Londres : Les Babus parlent aux Babus
Message : Les chiens aboient et la caravane passe
Je répète : Les chiens aboient et la caravane passe
Signé insp. Furax
Répondez : ^^^°°°^^^

Écrit par : Cyclochepin | 13/08/2010

Les commentaires sont fermés.