02/09/2010

Propriétaires de villas, le signal est clair : ce sera sans vaseline

Propriétaires de villas, vos partis traditionnels ont décidé de donner un signal politique fort pour le logement, vous déloger.

La gauche n'a jamais soutenu la propriété  à Genève, c'est un fait, ce qui est nouveau, c'est qu'en bloc, les PDC, les Radicaux et les Libéraux ne la soutiennent plus non plus. Manifestement ils sont passés à la collectivisation du sol. Ou peut être que, plus pragmatiquement, ils roulent pour les grands promoteurs immobiliers plutôt que pour les petits propriétaires.

Dorénavant, seuls 2 partis sont prêts à prendre la défense du petit propriétaire de villa genevois : le MCG et l'UDC.

Aujourd'hui, au Grand Conseil, nous étions les seuls à refuser le déclassement de la zone villa du chemin de l'Ancien-Puits à Lancy. Une quantité de déclassements sont à l'ordre du jour et nous serons les seuls à nous opposer au démantèlement systématique des zones villas de Bernex, Confignon, Meyrin, Onex, Plan-les-Ouates, Vernier, Veyrier, etc. Réfléchissez-y avant d'aller voter.

La morale de cette histoire, si vous désirez une maison individuelle, allez habiter en France !

 

 



Commentaires

Laissons tranquille les zones villa qui sont avec les parcs publics des poumons de respiration dans la ville.Déplaçons les jardins collectifs qui sont en ville à la campagne pour construire des logements neufs. De plus le projet PAV devrait pouvoir autoriser la construction de milliers de bâtiments. Les propriétaires des zones villa doivent se défendre bec et ongle contre la facilité des Autorités à vouloir les déloger alors que la possibilitéde réhausser les immeubles existent aussi.Locataire mais proche d'une zone villa, c'est un plaisir de la traverser tous les jours.

Écrit par : Sirène | 03/09/2010

"des poumons de respiration dans la ville", euh... Bernex, Confignon, ... c'est la ville ça?

Je suis d'accord que c'est très rude pour les propriétaires de villa. Mais c'est dur aussi pour les familles qui s'entassent dans un deux pièces parce qu'il n'y a pas de logements.
Il ne faut pas déclasser les terrains agricoles, il ne faut pas déclasser les zones villas, mais on construit où alors?

Tout ça bien sûr si ce déclassement est pour construire des logements, et pas un énième bâtiment de bureaux...

:-B

Écrit par : Pascale | 03/09/2010

Votre formation en biologie vous est bien utile pour savoir que cela fait du bien où cela fait du mal sans vaseline -hésitations

Écrit par : briand | 03/09/2010

En Pologne on a nationalisé des villas après la querre 39-45 et après la "communisation" du pays pour y loger plusieurs familles ensemble. Genève va suivre cet exemple ? En l'URSS on a crée des "komounalka" (un appartement pour plusieurs familles avec une salle des bains, un WC et une cuisine pour tout le monde). Genève va suivre cet exemple?
Bonne journée,
@Pascale
"c'est très rude pour les propriétaires de villa", c'est gentil de penser à eux, mais surtout il ne faut pas oublier pour certains l'effort de toute une vie pour pouvoir se payer cette maison.

Écrit par : amb | 03/09/2010

Je suis un peu bête, mais expliquer moi pourquoi la collectivisation des sols seraient une moins bonne solution que la privatisation des sols ?

En effet, une part non négligeable de terrain du canton est public et de logement s'y trouve également.

Evidement, tout argument de type référence à un régime totalitaire sera considéré comme nul ... et vous donnera un point Godwin.

Écrit par : Djinius | 03/09/2010

@amb
Oui mais ils ne vont pas se retrouver sur la paille, à ce que je sache les villas ne sont pas séquestrées, mais achetées...

Écrit par : Pascale | 03/09/2010

"La morale de cette histoire, si vous désirez une maison individuelle, allez habiter en France !"

le problème c'est que faute de déclassification... la fin de l'histoire... qu'elle soit morale ou pas sera de toute façon d'aller habiter en France!!!

Pour la pérénité du canton et de l'ensemble de ses habitants... il faut le sacrifice de quelques uns et quand je dis sacrifice je pèse mes mots pouisqu'évidemment et justement il y aura indemnisation...

Écrit par : matthieu | 03/09/2010

Merci,
Excellent résumé de la situation actuelle.
Nous en sommes, après la collectivisation, la privatisation, à l'appropriation de tout ce qui peut amener un profit.
Disposer d'élus inféodés au Dogme du "profit" par tous les moyens est donc indispensable.
Ce libéralisme sauvage vous dupe en vous expliquant que vous aurez pour certains des logements et pour d'autres du travail...
C'est surtout des profits juteux pour les grands groupes de construction et du travail pour la sous-traitance des entreprises étrangères dans lesquelles règnent, par rapport aux ouvriers de notre pays, le dumping salarial. On peut le qualifier d'esclavagisme moderne.
Et la population plébiscite ces élus libéraux dont les débats, hier, ont clairement démontré pour qui ils siégeaient.

Écrit par : Le Plébéien | 03/09/2010

@Pascale. Les zones villa existent à chatelaine, petit-Saconnex,Cointrin ou encore aux Charmilles, servette ainsi que sur l'autre rive ...ces Zones villa font partie de la diversité territoriale et ne gênent personne sauf pour ceux qui mettent De l'idéologie . Les constructions du PAV, de la Jonction sont des zones sur des friches industrielles qui pourront être largement construites.

Écrit par : Sirène | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.