09/11/2010

Quand les écolos tendent la main aux promos

Pour le WWF, il n'y a pas de développement durable sans densification du milieu urbain (magazine de novembre 2010). Le WWF oublie que la biodiversité a besoin d'espaces pour vivre. L'intensification des pratiques agricoles, l'urbanisation du territoire font que c'est dans le milieu urbain que se rencontre aujourd'hui la biodiversité. Mais pas n'importe où, dans les grands parcs et ...les anciens quartiers de villas n'en déplaise au WWF ! C'est donc bien dans la ville qu'il faut préserver des espaces ! Le vrai choix, le seul qui préserve les ressources dans un territoire exigu tel que le nôtre est celui de freiner la croissance démographique.

Interrogé sur la question de savoir si en 2025 Genève aura construit les 2500 logements par an dont elle a besoin, Benoit Genecand, de la Chambre genevoise immobilière (CGI), lors d'une conférence à l'Institut national genevois a répondu, oui :

1.    car la croissance est une bénédiction

2.    car on a les moyens de le faire en ville, sur la zone villa ancienne

3.    Mais que l'on n'aura pas pour autant résolu la crise du logement. Il sera toujours rare car entretemps, on aura continué à attirer des entreprises.

+ 10'000 habitants par an dans la région genevoise

Ne faut-il pas plutôt renoncer à l'accueil par centaines de multinationales qui amènent des employés par milliers dans notre région. Employés qu'il faudra bien loger, au détriment des habitants genevois qui, contrairement à ces nouveaux venus, ne bénéficient pas du soutien financier de leur employeur pour louer ou acheter des logements devenus hors de prix vu la demande.

Croissez et multipliez jusqu'à l'étouffement

Se responsabiliser, adapter son mode de vie et le nombre de ses enfants à ses ressources, consommer moins, prôner le mieux plutôt que le plus, en bref, renoncer  à la croissance, le tabou est toujours d'actualité, toute tendance confondue !

 

Commentaires

a qui profite le crime car de construire tous azimuts comme on le voit depuis quelques années sur notre sol,c'est un crime de lése majesté,on dit les gens malades,bien entendu trop de béton porte à la dépression,on le voit en Chine pays des suicides,bien entendu il n'y a pas que la construction qui rend malade,mais il faut du rendement,les gens courent travaillent pour bâtir et sont transformés en bêtes de somme pour entretenir l'immobilier,les gens ne peuvent plus réfléchir sainement,l'on dit qu'en suisse le système de santé coute cher,l'humain est un tout,et qui va injecter des sommes afin d'urbaniser davantage notre pays au grand dam de citoyens voyant les arbres s'envoler ,quand on sait l'arbre favoriser l'oxygène,il serait temps de savoir à qui profite tout ce système de déforestation,l'on serait sans doute étonné de connaitre les vrais promoteurs et pas besoin d'aller en Amazonie pour constater les dégats,l'europe en entier est menacée,nos fameuses primes d'assurance maladies seraient -elles en fait un boomerang?posons-nous enfin les bonnes questions avant d'agir!

Écrit par : Elena | 09/11/2010

"L'intensification des pratiques agricoles, l'urbanisation du territoire font que c'est dans le milieu urbain que se rencontre aujourd'hui la biodiversité. Mais pas n'importe où, dans les grands parcs et ...les anciens quartiers de villas n'en déplaise au WWF !"

C'est ridiculeusement faux ce que vous dites... Internet ne doit pas servir à ceux qui ne savent rien sur rien de dire tout sur tout.

Écrit par : Ad | 09/11/2010

Les commentaires sont fermés.