20/12/2010

Aménagement : la démarche dont Vernier aurait dû s'inspirer

Tandis que les autorités de Vernier subissent la dictature de l'Etat en matière d'aménagement, d'acquisition foncière et de circulation, Bernex réaménagera sa rue principale avec ses habitants. Gouverner c'est prévoir. L'anticipation bernesienne laisse un goût d'amertume en rive droite, là où les projets d'aménagement bouleversent le territoire depuis des décennies.   Croire qu'à force, les résidants  finissent par se résigner est une erreur.

La colère gronde et finit par éclater.  Qu'il s'agisse de trafic routier, d'achat de parcelles ou de nouvelles zones industrielles, Vernier en a assez de voir son territoire pris pour une poubelle, et se rebelle.

Une pétition  et une résolution demandant respectivement à la commune et à l'Etat de consulter les habitants avant de prendre des mesures de circulation unilatérales ont été déposées la semaine dernière. Faire la sourde oreille risque de coûter cher aux élus d'aujourd'hui, le scrutin électoral de 2011, risque bien de leur être fatal.

 

Commentaires

Chère Christina,

Merci pour ton intéressant texte, je me permets néanmoins de t'informer que les autorités communales verniolanes sont loin de faire la sourde d'oreille, puisque le CM, tous groupes confondus, a voté la résolution, que la pétition est soutenue par le CA et que nous avons écrit en date du 10 décembre à la Conseillère d'Etat pour lui demander de revenir sur la décision de fermeture de la route de Vernier. Je profite également de chaque contact avec le Conseil d'Etat pour faire passer le message et suis persuadé que nous reviendrons très bientôt à une situation plus raisonnable.
Quant à l'anticipation que tu appelles de tes voeux, j'y souscris bien volontiers, dommage qu'en 2005 lorsque fut voté par le conseil municipal le réaménagement de la route de Vernier les considérations de génie civil ont primé et l'anticipation sur les questions de mobilité ne furent pas à l'ordre du jour, dommage! mais comme ni toi ni moi n'y étions comment auraient-ils pu le savoir? ;-)
Bien à toi.

Yvan Rochat

Écrit par : Rochat | 20/12/2010

Cher Yvan,
Comme tu dis, ni toi ni moi étions là lors des votes concernant le réaménagement de la route de Vernier. Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire et en l'occurence, mener une politique participative est la voie à suivre pour notre commune aussi.
Bien à toi.
Xina

Écrit par : Christina Meissner | 20/12/2010

A propos d'aménagement verniolan, à quand la parution d'une petite annonce de ce type :
"Grande commune de la rive droite recherche généreux mécène(s) pour financer l'achat de parcelles (CHF 14 mio recherchés !) dans le but de maîtriser l'aménagement de son territoire et lutter contre l'implantation d'entreprises polluantes du PAV."
C'est certes utopique, et pourtant l'urgence est grande, après le vote du Grand Conseil de vendredi dernier.

Je rejoins Madame la députée et Monsieur le Conseiller administratif dans le fait qu'il serait temps que l'ensemble des élus verniolans (tant au niveau communal que cantonal ; délibératif, législatif et exécutif) anticipent mieux le développement de leur commune d'adoption et tirent enfin à la même corde, et dans le même sens !

Gilles-Olivier Bron

Écrit par : G.-O. BRON | 20/12/2010

Les commentaires sont fermés.