28/01/2011

Construire la ville en ville, Pic-Vert monte les tours !

Pic-Vert a décidé de s'exprimer pour soutenir la réalisation d'un projet Praille-Acacias-Vernets (PAV) résolument futuriste, construit pour et non au détriment des habitants du canton quels qu'ils soient.

En invitant le Conseil d'Etat à avoir le courage de son ambition et de s'en donner les moyens en

  • Déclarant le PAV périmètre d'hypercentre sans limite de densité et de verticalité.
  • Attribuant au PAV un statut spécial et exceptionnel permettant à l'Etat de s'affranchir dans cette zone délimitée, des règlements de construction existants, laissant ainsi l'imagination et les potentialités se développer véritablement.

 

Pic-vert.jpg Communiqué de presse de Pic-Vert du 28 janvier 2011

Le site Pic-Vert étant en pleine refonte et donc inutilisable en ce moment, mon blog  et peut-être d'autres (?) offre un perchoir à notre oiseau qui pique

 

12:51 Publié dans Politique | Tags : pav, construction | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Bravo Pic Vert, ne lâchez pas prise et ne vous laissez pas intimider devant l'état d'urgence par des Elus de la Ville et du Canton, l'Asloca, et les associations qui veulent détruire des zones d'habitations villas, poumons verts avec les parcs publics de notre territoire.Construisons la villen ville pour tous et arrêtons de détruire les zones villas en repoussant les habitants à l'extérieur. Il y a plein d'endroits encore libres dans le quartier notamment les jardins familiaux qui occupent du terrain pour construire des logements et qui sont dédiés depuis la fin de la guerre à un nombre infime de familles à Châtelaine, giuseppe Motta qui peuvent être déplacés dans le 1% de la zone agricole et notamment réhabiliter et construire dans la zone des Grottes un trou béant à deux pas de la gare.

Écrit par : Sirène | 28/01/2011

En tout cas Mme Meissner, chapeau d'abord pour votre tir groupé avec l'UDC contre la politique du Conseil d'Etat concernant les hedge funds :

http://www.udc-ge.ch/communiques_presse/cdp-2011.01.20_David%20Hiller%20fonds%20speculatifs.htm

Je voterai UDC aux prochaines municipales (j'habite Vernier) parce que vous et votre parti avez eu le courage de déposer 5 interpellations courageuses posant des questions essentielles sur cette politique pour les hedge funds. C'est beaucoup de courage car je ne doute pas que les milieux économiques ne doivent pas apprécier. Et chapeau à votre charmante présidente qui, bien qu'employée de l'UBS, ne craint pas de s'associer avec le parti qu'elle préside à une belle démarche qui pose les vrais problèmes.

Votre considération sur le PAV rejoint d'ailleurs la même problématique. Les autorités vont-elles accepter une densification optimale, qui va déplaire aux milieux immobiliers, qui en tireront moins de profit ? J'espère que vous aurez le même courage pour maintenir votre courageuse position contre vents et marées sur le PAV que vous en avez déployé sur les hedge funds.

Écrit par : Andres Gomez | 28/01/2011

Mme Meissner, je ne comprends plus. J'ai suivi hier le Grand conseil et il semble que vos interpellations soient contraires à ce qui figure sur le communiqué de presse présent sur le site de l'UDC :

http://www.udc-ge.ch/communiques_presse/cdp-2011.01.20_David%20Hiller%20fonds%20speculatifs.htm

Elles sont édulcorées, ne visent plus les hedge funds mais toutes les nouvelles entreprises (alors que certaines sont très profitables pour Genève).

Que s'est-il passé ? Pourquoi ce qui a été déposé hier est-il contraire à ce qui figure dans le communiqué de presse ?

Les Genevois attendent des réponses convaincantes. À défaut ils pourraient croire que l'UDC aurait été l'objet de pressions pour modifier son tir initial pourtant bien ciblé...

Écrit par : Andres Gomez | 29/01/2011

Cher Monsieur, je suis touchée par vos propos et je vous en remercie. Croyez que je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour continuer de servir la cause des genevois. C'est de manière consensuelle que l'UDC a pris la décision d'élargir les questions que je posais à l'origine. Bien à vous

Écrit par : christina meissner | 29/01/2011

Les commentaires sont fermés.