28/01/2011

Construire la ville en ville, Pic-Vert monte les tours !

Pic-Vert a décidé de s'exprimer pour soutenir la réalisation d'un projet Praille-Acacias-Vernets (PAV) résolument futuriste, construit pour et non au détriment des habitants du canton quels qu'ils soient.

En invitant le Conseil d'Etat à avoir le courage de son ambition et de s'en donner les moyens en

  • Déclarant le PAV périmètre d'hypercentre sans limite de densité et de verticalité.
  • Attribuant au PAV un statut spécial et exceptionnel permettant à l'Etat de s'affranchir dans cette zone délimitée, des règlements de construction existants, laissant ainsi l'imagination et les potentialités se développer véritablement.

 

Pic-vert.jpg Communiqué de presse de Pic-Vert du 28 janvier 2011

Le site Pic-Vert étant en pleine refonte et donc inutilisable en ce moment, mon blog  et peut-être d'autres (?) offre un perchoir à notre oiseau qui pique

 

12:51 Publié dans Politique | Tags : pav, construction | Lien permanent | Commentaires (4)

L'immigration fait flamber le prix du logement

Heureusement qu'il y a des études pour confirmer la réalité qui crève les yeux... (et que la désormais non publication du prix des transactions immobilières ne nous permettra plus d'y voir clair...)

Chaque pourcent de plus dans le nombre arrivants causerait jusqu'à 3,5% de hausse sur le prix des appartements, (voir la Tribune de Genève du 12 janvier 2011). Ainsi, au cours des dix dernières années, l'immigration a causé l'inflation de plus de 25% du prix de vente de logements. Les revenus de ceux qui arrivent étant supérieurs  à ceux des habitants, ces derniers se voient contraints, s'ils souhaitent devenir propriétaires, d'émigrer en France voisine (aujourd'hui 8/10 villas acquises à Genève le sont par des expats). C'est totalement inacceptable et tout le monde s'accorde pour le dire mais que faire ?

La solution prônée par les défenseurs des locataires et les promoteurs immobiliers : construire davantage.

A poursuivre le bétonnage du territoire sans agir sur le flux migratoire, une chose est certaine, on finira dans le mur !

La superficie de notre canton n'étant pas extensible, il me semblerait plus raisonnable d'avoir le courage de dire stop à l'immigration incontrôlée ? Mais c'est sans doute trop populiste et moins lucratif et donc indéfendable par tout autre parti que l'UDC.

C'est pourquoi  le 27 janvier, j'ai déposé 6 interpellations urgentes appelant le Conseil d'Etat à nous dire:

  • Comment compte-t-il sauvegarder les intérêts de la classe moyenne genevoise face à la spirale haussière des prix du logement résultant de l'important solde migratoire positif ?
  • Combien de collaborateurs les entreprises nouvellement implantées à Genève ont-elles fait immigrer avec elles nouvellement implantées à Genève depuis le 1er janvier 2009 ?
  • Combien d'employés locaux ont étés recrutés par les entreprises nouvellement implantées dans le canton de Genève depuis le 1er janvier 2009?
  • Le nombre de biens immobiliers et leur valeur consolidée que les collaborateurs et dirigeants étrangers d'entreprises implantées à Genève après le 1er janvier 2009 ont acquis dans notre canton, notamment en dérogation à la LFAIE?
  • Quelle promotion économique et quel soutien  a-t-il apporté aux PME locales pour favoriser le déveveloppement endogène ?
  • Quel chiffres d'affaire et bénéfice avaient réalisés les entreprises nouvellement implantées à Genève depuis le 1er janvier 2009 ?

 

 

11:59 Publié dans Politique | Tags : logement, immigration | Lien permanent | Commentaires (4)

22/01/2011

La campagne électorale à Vernier va-t-elle être occultée par un voile ?

Je le crains et ça me désole. Vernier a tant d'autres problèmes qui méritent débat. Qu'il s'agisse d'aide sociale, de logement, d'emploi, d'aménagement, de citernes dangereuses, de sécurité déficiente, de soutien aux jeunes et aux personnes âgées, de qualité de vie, ce ne sont pas les sujets qui manquent !

De par l'acharnement que certains montrent à se voiler la face, un seul focalisera toute l'attention pendant la campagne et si la Verte voilée est élue, le débat se prolongera durant de longues heures au municipal jusqu'à culminer sans doute vers un projet d'interdiction du port du voile au nom de la préservation du droit de débattre d'autre chose...

Madame, n'occultez pas le débat par une attitude dogmatique, levez le voile dès maintenant !

A moins que ce voile ne cache un état d'esprit dogmatique, un autre projet de société dont vous prétendez être le reflet, à savoir celui de tester les limites de notre démocratie pour progressivement arriver au rapport de force ?

Car en quoi montrer que l'on est croyant est-il nécessaire ? Est-on plus respectable parce qu'on est musulman/chrétien/juif ?

Le voile dans ce cas est un moyen de montrer son appartenance religieuse, de marquer sa différence. N'est-ce alors pas revendiquer d'un signe ostentatoire cette différenciation, prélude à la discrimination?

Les symboles religieux ne sont pas nécessaires à la croyance mais bien plutôt un moyen de se différencier et de discriminer les autres. Les vrais croyants, si tant est qu'il y en ait, ne s'embarrassent pas de signes extérieurs. On ne se prétend pas spirituel quand on s'attache à un bout de tissu...

Je suis une femme, et pour moi le voile reflète la soumission à une religion à la morale sexuelle machiste, contraignante, dépassée, issue de sociétés où, bien trop souvent, la femme est loin d'être l'égale de l'homme...  Donc, ce symbole là, je ne l'aime pas. Et je n'ai pas à l'aimer sous prétexte de tolérance.

Merci à Advodia et Tenshi dont les propos pertinents que j'ai partiellement reproduits, ont été pour moi source d'inspiration. Et Merci à ceux que ce blog inspire de modérer vos propos.