09/02/2011

DCTITANIC

DCTItanic2.jpgLors de la journée du logement organisée le 11 novembre 2010, le maître mot de Mark Muller était "accélérons" ! Touché ! Avec le DCTI, on coule à pic !

Dans mon blog du 12 novembre 2010 écrit à cette occasion, je terminais ainsi "A Genève, le problème c'est qu'on ne tient compte que de l'objectif ou de l'objet et non du processus, il est pourtant un facteur essentiel de réussite". Je ne croyais pas si bien dire, mais il est vrai qu'alors déjà, Mark Muller avait été la source d'une grande inspiration.

De l'autisme obstiné au cynisme triomphant, après avoir épuisé cette gamme de procédés perdants, Mark Muller ferait bien de se mettre enfin à l'écoute de ses fonctionnaires et des genevois. Une "task force" pourquoi pas mais le peuple attend surtout d'un magistrat qu'il retrousse ses manches et aille lui-même au front.

Ce naufrage ne fait plus rire plus personne. Redressez la barre ou coulez avec le navire mais vite !

 

00:11 Publié dans Politique | Tags : mark muller, dcti | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Avec le départ d'Yves Nidegger, votre billet ne devrait-il pas plutôt s'intituler UDCTITANIC ?

On voit que le fauteur de trouble dans ce parti, c'est bien lui.

Quel gâchis... Soli Pardo a eu l'intelligence de quitter le navire avant qu'il ne sombre par le narcissisme du futur ex-conseiller national.

La brave Céline fait les frais d'avoir été abusée et utilisée; elle ouvre certes les yeux maintenant, mais sans aucun doute trop tard. Le fauteur de querelles internes aura réussi à tuer ce parti. Pauvre Céline, qui mourra sans doute sur le pont, dernière à bord...

Écrit par : Sébastien | 10/02/2011

Les commentaires sont fermés.