04/05/2012

Small is beautiful

Le projet d'agglo change de nom au profit du Grand Genève. A voir le taux de criminalité record que nous subissons, il est vrai que l'on se rapproche du Grand Lyon. Ce n'est pas un nom qui changera ce que nous sommes, un petit canton, qui doit savoir raison garder. Evitons de nous méprendre et de nous prendre pour plus grand que nature. Elle nous impose ses limites, à nous de les respecter. Au royaume des chênes, le roseau est roi et notre vaste Léman est un Petit-Lac du côté Grand Genève.

 

10:42 Publié dans Politique | Tags : genève, agglo | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Ah il fallait nécessairement faire référence à la criminalité ? Le nom de cette agglo ne doit pas être amalgamée ...

Écrit par : Grégoire Barbey | 05/05/2012

Que veux-tu je suis quand même un peu UDC, et puis en plus ce n'est pas faux, la criminalité gangrène le Grand Lyon. Mais il est vrai que le Grand Lyon peut se targuer d'autres aspects autrement plus positifs en matière d'aménagement, de mobilité douce, etc. Espérons-le aussi pour le Grand Genève.

Écrit par : zebulon | 05/05/2012

Les commentaires sont fermés.