04/10/2012

Projet Police Population pour Vernier : tous les quartiers de villas se mobilisent

La Tribune du 4 octobre consacre 2 pleines pages au thème de la sécurité dans les communes. Deux magistrats communaux ont été invités à réagir sur le concept Police Population, mené avec succès en terres vaudoises depuis plus de 20 ans. Thierry Apothéloz, magistrat de Vernier, deuxième plus grande commune du canton de Genève, le critique d’emblée alors même que ses propres habitants réclament qu’un projet similaire soit mis en place du côté de chez eux. Considérant que la sécurité appartient à la police, il renvoie cette dernière à ses responsabilités et oublie les siennes. Cette prise de position est regrettable car les attentes des habitants en matière de sécurité sont bien réelles comme nous avons pu le constater cet été. Confrontés à une recrudescence de cambriolages, les habitants des quartiers de villas de Vernier n’en peuvent plus. Las de voir leur qualité de vie et leur sécurité péjorées, les habitants ont été très nombreux à assister aux séances organisées par deux députés-conseillers municipaux, Christina Meissner et Thierry Cerutti afin de trouver ensemble une solution grâce à un projet de collaboration Police – Population. 5 séances de concertation, menées dans tous les quartiers de villas de Vernier, ont donné lieu a autant de courriers signés par plus de 200 personnes représentant autant de familles sollicitant l’aide du Conseiller d’Etat responsable de la sécurité, Pierre Maudet. Sa réponse rapide et positive dès la première lettre reçue, démontre qu’il partage notre préoccupation. La police a été chargée d’étudier ce projet de surveillance de voisinage. Le retour ne s’est pas fait attendre. Des premières mesures seront proposées début novembre, directement aux habitants. D’autres, plus complexes suivront. Elles nécessiteront la collaboration des autorités communales. Nous attendons de ces dernières qu’elles s’engagent, elles aussi, à la concrétisation d’un partenariat novateur pour Vernier dépassant les clivages politiques et véritablement au bénéfice de la population.

Info Yes FM 04.10.2012 - Rédaction Yes FM - Le flash de 18H00 du 04.10.2012 à ce propos

Ce soir au journal de Léman Bleu, notre Conseiller administratif a souligné que Vernier était une ville et que 80% des cambriolages avaient lieu dans des appartements. Est-ce à dire que les habitants des quartiers suburbains (et donc non encore urbains) de villas, ne subissant "que" 20% des cambriolages (mais contribuant pour une part oh combien supérieure au budget communal) resteront les laissés pour compte de sa politique ? 

21:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.