25/10/2012

Et si on s'achetait une île grecque ?

Dernière idée de l'Europe pour sauver la Grèce: Evacuer les îles qui ont peu d'habitants (562 iles) et les vendre au plus offrant pour remplir les caisses vides de l'Etat grec. Les Grecs ont de quoi se sentir atteints, humiliés, abandonnés. Cette idée affligeante risque bien de se concrétiser car les Chinois, les Qataris, les Turcs, etc. la prennent très au sérieux. Ils achètent déjà les entreprises, les infrastructures en Grèce et ailleurs, nul doute qu'à la première occasion, ils achèteront la terre vendue à l'ancan et l'on voit ce qu'il advient en Afrique des terres ainsi soustraites aux populations autochtones.

Plutôt que d'avoir des masses d'euros dans ses coffres, peut-être que la Suisse devrait, elle aussi, songer à acheter des îles grecques. Au delà de faire un investissement autrement plus sûr, un débouché sur la mer ne nous ferait pas de mal, quelques mètres carrés  en plus non plus. Il serait alors possible d'accueillir sur notre sol "insulaire" tous ceux qui veulent fuir leur pays pour de meilleures conditions et les Grecs, eux,  n'auraient pas besoin de s'ex-îler. Devenus "helvétiques", leurs fonds, leur travail et leur compétences ne s'ex-îleraint plus non plus. A réfléchir...

Les commentaires sont fermés.