31/01/2013

Le projet d’agglo, c’est vraiment écolo !

Le projet d’agglo a pour objectif de rééquilibrer la répartition des emplois et des logements entre la Genève et la France voisine et d’autre part préparer la région à accueillir encore davantage d’habitants et d’emplois. 

Certains Français ont tout compris au projet d’agglo et pour satisfaire les écolos, ils en rajoutent même une couche, verte.  Ainsi, le premier projet concret pour les habitants dont accouche le Grand Genève, c’est une méga-centre commercial, loisirs etc. aux portes de  Genève. Et encore un !

2013.01.31 TdG - A Saint-Genis, un nouveau centre commercial vise la clientèle genevoise.pdf

Mais contrairement à tous ceux (et ils sont nombreux)  qui déjà mitent le Pays de Gex, celui-ci sera « vert ». Panneaux solaires, toitures végétalisées, plans d’eau, navettes en transport publics, etc. Bref,  une réalisation exemplaire répondant à tous les critères « durables ». Sauf qu’il s’installe pile sur un périmètre très sensible pour les maigres ressources en eau du Pays de Gex, que l’eau utilisée viendra tarir celle de l’Allondon (rivière on ne peut plus emblématique) et qu’un parking de 2000 places est prévu pour accueillir les Genevois assoiffés  de shopping.

Le comble c'est que centre commercial se nommera Rives de l'Allondon !

Renaturer les rivières côté de Genève et  les faire crever côté France ; augmenter le nombre de centres commerciaux côté France,  et faire crever le commerce de proximité côté Genève. De part et d’autre de la frontière la notion fondamentale de rééquilibrage n’est pas partagée, si l’on excepte le seul domaine sur lequel Français et Genevois s’entendent à merveille, celui du bétonnage …

A noter que la première fois que j'ai entendu parler de ce projet, c'était l'été dernier. Je n'imaginais pas une seconde qu'il obtiendrait l'aval des autorités. Quelle naïveté !

Cette provocation est un joli test  pour le nouvel instrument de gouvernance transfrontalière qu’est le GLCT (groupement local de coopération transfrontalière qui réunit toutes les instances « dirigeantes » de la région et dont le président est François Longchamp). Je me réjouis de voir comment ses éminents membres vont réagir et surtout agir pour éviter une telle dérive commerciale.

Commentaires

La construction de ce nouveau centre commercial, alors qu'on en a déjà trop dans la région, est une totale absurdité. Non seulement il ne va pas augmenter l'offre puisque celle-ci est déjà largement suffisante actuellement. Il va contribuer à réduire les affaires des centres commerciaux déjà existants et ce seront les consommateurs qui seront les perdants. En plus, il favorise les déplacements inutiles en bagnole pour faire ses courses. Il est difficile de faire pire.

Écrit par : Claude Guignard | 01/02/2013

J'ai bien l'impression que le G.G. est un prétexte de plus pour sururbaniser notre région. Faut-il surdévelopper l'Arc lémanique et laisser pour compte d'autres régions qui mériteraient les investissements ? Faut-il ainsi encourager le traffic de transit encore davantage ? Ne faudrait-t-il pas une politique qui encourage l'établissement des entreprises près des lieux d'habitation ? Va-t-on vers une société bi-polaire : une grande mégalopole de cages à lapin et une région dépeuplée (toujours plus petite). Si l'on veut plus d'habitants il faut songer à les nourrir. Et faire venir la nourriture de toujours plus loin, non seulement ça coûte toujours plus cher, mais aussi ça pollue toujours plus. L'urbanisation devrait être plus raisonnable et certainement mieux répartie. Or j'ai bien l'impression que le G.G. est atteint du syndrome de la Tour de Babel. Tout ici et rien ailleurs. A quand une votation populaire sur ce sujet important que l'on veut nous imposer sans nous consulter. Le G.G. ou la lacune démocratique à la mode d'une minorité.

Écrit par : Zora Masé | 09/02/2013

Les commentaires sont fermés.