22/05/2013

Rêves en rade

topelement.jpgLa plage des Eaux Vives ? Je me rappelle très bien de cette première séance en 2009, en tant que députée au Grand Conseil  face à un Conseiller d'Etat, tongs à la main! Mémorable moment bien lointain. La plage à Robert, alias Bobby plage, est toujours en rade à cause d'un recours du WWF. On peut s'en lamenter, ou au contraire s'en réjouir. Peut être qu'après tout, ce recours a permis de prendre le temps nécessaire à  l'initiative UDC sur la traversée de la rade d'aboutir. Si le peuple dit oui, les travaux pourront être combinés et leurs coûts réduits. Plutôt que de faire et défaire, pour une fois que l'on pourrait faire d'une pierre deux coups et joindre l'utile à l'agréable. A Genève, ce serait plutôt novateur comme démarche ! Nos finances ne s'en porteraient que mieux et ça ce n'est pas du luxe !

10:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Avec ce recours le WWF s'est tiré une balle dans le pied. J'encourage les genevois qui sont membres à démissionner histoire de les ramener un peu sur terre.

Écrit par : Pierre Jenni | 22/05/2013

Vous avez tellement raison ! Les remblais seraient immédiatement disponibles.

Écrit par : Pierre Jenni | 26/05/2013

Les commentaires sont fermés.