08/01/2014

Ouverture totale et salaire minimal

Pour atteindre le sommet de l’économie planifiée le chemin est tout tracé, mais pas par l’UDC comme le clament ceux-là mêmes qui la craignent.

Entreprises et gouvernement promettent des moyens pour lutter contre le dumping salarial induit par l’arrivée massive de travailleurs étrangers. Les syndicats  leur servent la solution sur un plateau : c’est l’étendue des conventions collectives et du salaire minimal à 4'000 francs à l’ensemble des branches économiques de Suisse.

Que les milieux économiques qui ne proposent rien mais s’opposent férocement à l’initiative de l’UDC, qui demande simplement le retour des contingents pour les travailleurs européens, aient le courage d’aller jusqu’au bout de leur raisonnement et soutiennent résolument le salaire minimal !

OUI à l'initiative de l'UDC le 9 février 2014

Commentaires

Pour compléter allez voir (Google: Nigel Farage) comment l'Allemagne et l'Angleterre se font du soucis et attendent aussi en masse de l'immigration sur leurs pays. (l'Allemagne 100-180milles - l'Angleterre 50-70 milles Roumains et Bulgares) Ces deux derniers pays ont un gros souci également, leurs pays se vident de leurs populations!
Un vrai OUI le 9 février, car le pommier ne résistera pas à plus (+) de mains que de pommes.

Écrit par : Corélande | 08/01/2014

Les commentaires sont fermés.