08/02/2015

L'erreur, c'est de se poser en censeur M. Ruetschi

Choquée par l'éditorial du rédacteur en chef de la Tribune de Genève du 7 février, je le suis à plus d'un titre. Parce que j'ai voté oui et que je l'ai fait en connaissance de cause; parce que jusqu'à preuve du contraire, je ne vois pas au nom de quoi vouloir maîtriser l'immigration dans son propre pays est une erreur; parce que je suis UDC et que j'en ai assez d'être ostracisée par une Tribune inféodée aux lobbies qui la financent; parce que je suis une populiste qui déteste cette économie basée sur la croissance et le fric qui nous mène droit dans le mur. Parce qu'il l'écrit mieux que je ne saurais le faire, je remercie Pascal Descaillet d'avoir réagi pour défendre les 50, 3 % de votants  qui ont soutenu l'initiative Contre une immigration de masse du 9 février 2014.

17:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Alors là si vous n'aimez pas l'économie basée sur la croissance et le fric, je serais curieux de savoir ce que vous faites dans le parti de C. Blocher (votre grand gourou ... et financier) qui a fait fortune grace a cette économie en étant, entres autres, un des premiers patrons suisses a réaliser l'argent qu'il y avait a faire en délocalisant en... Chine !

Écrit par : Vincent | 08/02/2015

Chère Madame,

La censure aurait été de dire que malgré le vote du peuple on met le texte aux oubliettes. Or le rédacteur en chef de la TdG, constatant qu'un an après le vote, aucune solution n'a été trouvée sauf de rompre les bilatérales, il pose la question pertinente de dire au peuple "Nous n'avons pas trouvé de solution mis à part rompre les bilatérales. Confirmez-vous ce choix ?" et exprime son opinion.

Par contre, Madame, la censure c'est de vouloir empêcher un journaliste d'exprimer une opinion contraire à la votre... ;-(

Écrit par : Philippe C. | 09/02/2015

C'est tout à fait conscient qu'à l'image des autres membres de votre parti (et du MCG) vous ne publiez que les commentaires qui font votre affaire que j'ai quand même tenté de vous faire parvenir mon commentaire (en fait c'était plutôt une question) hier soir.

Sauf que voilà, si tout le monde (ou presque) se dit « Charlie » visiblement la liberté d’expression a encore quelques limites, suivant à qui on s’adresse.

J'en prends bonne note !

Écrit par : Vincent | 09/02/2015

@ Vincent
Vous oubliez qu'il n'y a pas que l'aile dite blochérienne, l'UDC est un parti agrarien, qui aime son terroir, défend ses PME et la classe moyenne, c'est à cette aile là que je m'identifie,..

Écrit par : Christina Meissner | 09/02/2015

jusqu'où ira ce déni de démocratie suisse - si ce n'est des suisses à lire ce journaliste Ruetschi - dans ce canton de Genève où pour l'instant on y reconnaît officiellement env. 61% d'étrangers

Écrit par : genevois déshérité | 10/02/2015

Les commentaires sont fermés.