31/10/2015

La Chine abandonne la politique de l’enfant unique

Comme si la planète ne suffoquait pas déjà assez de notre prolifération incontrôlée voilà le pays le plus peuplé du monde qui en rajoute histoire d’assurer les retraites. Alors que la prochaine conférence sur le climat nous rappellera qu’il est urgent de diminuer notre train de vie, inutile d’espérer que la multiplication par deux, voire plus d’enfants aboutira à une diminution des émissions de gaz à effet de serre. Les chinois ayant aussi et depuis longtemps abandonné le bol de riz au profit de la consommation de protéines animales, c’est un avenir encore plus sombre qui s’annonce pour les derniers lambeaux de forêt amazonienne sacrifiés sur l’autel de l’élevage de bovins ou pour nourrir ces derniers à coup de soja transgénique. Et malheureusement pour la biodiversité, la consommation chinoise ne se limite pas à la nourriture. Pour produire et se loger, ce sont des tonnes d’hydrocarbures et de minerais qui seront nécessaires. Et pour quelques bibelots en ivoire, les derniers éléphants seront sacrifiés à coups de mitraillette.

En attendant que la vie sur mars soit possible, pourrait-on enfin tenter de sauver  notre vie sur Terre SVP ?

Quelques pistes alimentant ma réflexion et peut-être aussi la vôtre ?

Blogs plus ancien  sur le même sujet

 

18:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)