19/01/2016

Oui à l’initiative de mise en œuvre pour le renvoi effectif des étrangers criminels

Excessive l’initiative de l’UDC ? Elle n’appelle qu’au respect de la loi par tous, étrangers compris.  

En votant oui, allons-nous prendre une décision insoutenable ?

Face à Face de la Tribune de Genève du 19 janvier 2016

 

 

11:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

Oui insoutenable, honteuse et ridicule mais tellement démagogique qu'elle pourrait bien passer, d'autant que d'ici là, on compte sur vous pour exploiter à fond votre fond de commerce,.... la peur.
C'est si facile d'exploiter les (re)sentiments de la population !

Écrit par : Vincent | 19/01/2016

@Vincent,

Si vous jetez hors de chez vous un invité qui a pissé sur le tapis du salon, vous appelez ça de la "peur" ? Pour moi c'est juste du bon sens.

Écrit par : Eastwood | 19/01/2016

"Si vous jetez hors de chez vous un invité qui a pissé sur le tapis du salon"

Qui vous a dit que le pays est votre salon? Le pays ne vous appartient nullement et vous n'êtes qu'un locataire comme un autre, à durée déterminée! A moins que vous ne soyez immortel auquel cas je vous conseille de présenter votre corps à la science. Pour votre esprit, hélas, sûr il ne ne fera pas avancer l'humanité.

Par ailleur, vous qui êtes invité sur cette planète, qu'en avez vous fait? Où faut-il vous expulser?

Écrit par : Maissa | 19/01/2016

Est-ce que ce brave Vincent Strohbach peut démontrer que Lukas Reimann, conseiller national UDC, Wil (SG), trompe ses lecteurs et électeurs en affirmant que ceux qui s'arc boutent contre l'initiative de mise en oeuvre du renvoi des CRIMINELS ETRANGERS mentent.

http://lesobservateurs.ch/2016/01/19/mensonges-et-tromperies/

Vous avez le texte de l'initiative pour faire votre démonstration.

J'en ris d'avance!

Vu que je parle des mensonges, je signale également celui de la CN valdo-urugayenne CESLA Amarelle qui y va de son couplet sur l'oubli du versement de la cotisation AVS d'une travailleuse espagnole.

http://lesobservateurs.ch/2016/01/18/yves-nidegger-petit-betisier-de-la-campagne-contre-le-renvoi-des-criminels-etrangers/

J'ai bien peur que la citation "où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir" se confirme. Plus c'est gros plus ça pourrait passer. Est-ce que le Peuple sera dupe, j'espère que non.

Pourquoi tous ceux qui critiquent l’initiative de l’UDC ne se renseignent pas de ce qui se fait par exemple aux Etats-Unis?

Pour info, la possession de plus de 30 gr de marijuana à usage personnel ou le fait d’être reconnu comme toxicomane peut entraîner l’expulsion automatique du territoire américain sans égard au nombre d’années en tant que résident. Tout crime ou délit qui peut entraîner une perte de 10’000 $ pour leur victime, toutes les violences domestiques quel que soient leur nature, voire l’oubli de déclaration de changement d’adresse, sont également des motifs d’expulsion. (Source: « Suisse Année 2015, … Un Peuple Qui Disparaît » de Michel Piccand)

Écrit par : G. Vuilliomenet | 19/01/2016

Et non Maissa, les porteurs du rouge à croix blanche ne sont pas locataire de ce pays, ils en sont propriétaires, ils en ont hérité de leurs parent et le laisseront en héritage à leurs enfants. Ils se doivent donc de l'entretenir, arracher la mauvaise herbe et d'en chasser les nuisibles etc...

Écrit par : G. Vuilliomenet | 20/01/2016

@Maissa

Et bien oui le pays m'appartient pour une part de 1/6 millionième, en copropriété avec les autres citoyens Suisse. Les résidents étrangers étant effectivement des invités (mais libre a eux de se naturalisé pour pleinement bénéficier de leur part).

Idem pour les autres pays, c'est comme ça que ça marche dans la civilisation tels qu'on la connait, avec des nations, des frontières, des citoyens et des étrangers. Et vos attaques personnelles haineuses n'y change rien.

Écrit par : Eastwood | 20/01/2016

MAIS DANS QUELLE DEMOCRATIE SOMMES-NOUS ICI?

quand la confédération ne respecte pas les résultats de votations
en ne les appliquant pas dans le délai imparti,

mais joue le temps
à l'écoute de lobbies internationaux, et ce
jusqu'au reçu d'initiatives contraires aux votations passées


la question est:
QUELLE GENRE DE DEMOCRATIE VOULONS-NOUS DEFENDRE ?

- celle de nos cantons confédérés,
ou celle des big4 mondiaux de l'agroalimentaire et du pétrochimique ?

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 20/01/2016

Allez démontrer une fois que vous n'êtes pas complètement à gauche!

Bon débat.

Écrit par : JDJ | 20/01/2016

car pour l'instant, nos politiques aux instances GE se baffrent d'électeurs méconnaisseurs A DONF à l'instar de cette Maissa de nos bases culturelles, de la constitution fédérale et de notre historique,

et s'emploient à dispenser tous subsides via assoces, histoire d'acheter A DONF la paix sociale
au bénéfice de tous would-be newcomer candidat aux attraits d'1 pass à croix blanche,

à l'instar du pseudo Maissa qui nous informe:

"Pour votre esprit, hélas, sûr il ne ne fera pas avancer l'humanité. Par ailleur* (*s), vous qui êtes invité sur cette planète, qu'en avez vous fait? Où faut-il vous expulser?"

qui ferait bien, si ce n'est s'instruire, de ne plus prendre l'ensemble des suisses pour un peuple de benêts idiots dégénérés de nature, riches ad vitam et prêts à tout gober

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 21/01/2016

Infrarouge, Renvoi des criminels étrangers: 57% des crimes commis par des étrangers

Fallait tenir sur Infrarouge!
- voir ces dames Sommaruga et Gaggini s'égosiller pour nous faire croire que "c'est insultant pour les étrangers et c'est pas bien cette initiative sur le renvoi des étrangers condamnés et expulsables"

- savoir que l'UDC doive relancer une initiative
parce qu'une initiative votée précédemment n'est pas appliquée dans les délais par la Confédération, alors qu'il s'agit d'un sujet de matière criminelle


Et là on se demande à quoi faut-il se préparer, en matière de souveraineté confédérale?

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 21/01/2016

@s&gd

- « ... savoir que l'UDC doive relancer une initiative ... »

Faux.

Pas "dive relancer une initiative" ... mais tenter de lancer une autre initiative encore plus délirante.

Comment ne pas qualifier de délire la suppression des juges dans l'exécution des décisions judiciaires ?

Écrit par : Chuck Jones | 21/01/2016

Les commentaires sont fermés.