19/01/2016

Oui à l’initiative de mise en œuvre pour le renvoi effectif des étrangers criminels

Excessive l’initiative de l’UDC ? Elle n’appelle qu’au respect de la loi par tous, étrangers compris.  

En votant oui, allons-nous prendre une décision insoutenable ?

Face à Face de la Tribune de Genève du 19 janvier 2016

 

 

11:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11)

12/01/2016

MAH que c'est moche !

Et pourtant la solution pour agrandir le musée d’art et d’histoire est toute proche !

Je ne suis pas architecte et de ce fait, peu sensible au langage stylé utilisé par la Ville pour tenter de nous persuader de la qualité exceptionnelle du projet d’extension rénovation du Musée d’art et d’histoire (MAH) proposé par l’architecte Jean Nouvel. Je n’arrive pas à croire à cette lévitation muséale transcendantale. lire la suite

 

 

 

23:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

31/10/2015

La Chine abandonne la politique de l’enfant unique

Comme si la planète ne suffoquait pas déjà assez de notre prolifération incontrôlée voilà le pays le plus peuplé du monde qui en rajoute histoire d’assurer les retraites. Alors que la prochaine conférence sur le climat nous rappellera qu’il est urgent de diminuer notre train de vie, inutile d’espérer que la multiplication par deux, voire plus d’enfants aboutira à une diminution des émissions de gaz à effet de serre. Les chinois ayant aussi et depuis longtemps abandonné le bol de riz au profit de la consommation de protéines animales, c’est un avenir encore plus sombre qui s’annonce pour les derniers lambeaux de forêt amazonienne sacrifiés sur l’autel de l’élevage de bovins ou pour nourrir ces derniers à coup de soja transgénique. Et malheureusement pour la biodiversité, la consommation chinoise ne se limite pas à la nourriture. Pour produire et se loger, ce sont des tonnes d’hydrocarbures et de minerais qui seront nécessaires. Et pour quelques bibelots en ivoire, les derniers éléphants seront sacrifiés à coups de mitraillette.

En attendant que la vie sur mars soit possible, pourrait-on enfin tenter de sauver  notre vie sur Terre SVP ?

Quelques pistes alimentant ma réflexion et peut-être aussi la vôtre ?

Blogs plus ancien  sur le même sujet

 

18:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

12/09/2015

Piège mortels: attention aux hérissons

Les raisins sont mûrs et partout et les viticulteurs protègent leur vignes au moyen de filets. Quoi de plus normal, pour pouvoir garantir une bonne récolte ? Mais attention à la manière dont les filets sont disposés ! Il faut absolument éviter que ces filets deviennent des pièges mortels.

Vigne Michel Grossrieder.JPGSi les filets traînent au sol, les hérissons se prennent les piquants dans les fils et ne peuvent plus s’en échapper. lire la suite

18:07 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0)

09/09/2015

Personne n’a envie de rater le dernier passage

L’ambassade de Suisse me téléphonait régulièrement pour me rappeler de partir, mais j’aimais ma vie, ma maison, mes amis, mon pays d’accueil, le Liban. L’idée de tout quitter m’était insupportable. Et puis, un jour l’ambassade m’avertit que les deux derniers bateaux partiraient le lendemain. L’idée de le rater devint tout aussi impossible à assumer. Alors, à l’aube, je suis partie avec pour seul bagage un passeport à croix blanche,…  Au soleil couchant, depuis un destroyer de la marine britannique, je vis la côte du Pays du soleil levant s’éloigner à jamais. C’était, il y a 35 ans.

Partir est une décision bouleversante qui n’est facile à prendre pour personne. Mais par peur de rater le dernier passage, tout le monde se décide à partir. L’Allemagne, terre d’accueil où tous les Syriens sont bienvenus,  cette ouverture raisonne comme un dernier appel à partir la rejoindre. Alors ils se décident et partent, par milliers sachant pertinemment que leur nombre même, augmente le risque de fermeture.

Au risque de choquer certains, pour que l’enfant, la mère ou la famille toute entière ne meure pas sur un rivage, c’est bien ce long voyage  qu’il faut éviter.  La grande majorité des réfugiés se trouve aujourd’hui dans les pays limitrophes du pays quitté car tous espèrent, un jour, le retour. Ce ne sont pas des milliers mais des millions qui sont aujourd’hui au Liban, en Turquie, en Iraq, en Jordanie. Chaque jour davantage. Plus  leur nombre augmente, plus les conditions de vie se péjorent pour eux et pour les habitants de ces pays d’accueil. C’est avant tout là-bas que de notre aide est nécessaire de toute urgence ! A l’instar des Emirats arabes unis et autres pays du golfe, notre gouvernement doit mettre nos moyens humains, techniques, logistiques et financiers de l’aide au développement à disposition de ces pays d’accueil.

Au niveau individuel, les possibilités ne manquent pas non plus d’aider, je n’en mentionnerai qu’un, récent, qui m’a frappé : le 3 septembre, au Victoria Hall, un concert de bienfaisance était organisé  par l’Union culturelle libanaise pour aider SOS villages d’enfants Liban. Le concert était magnifique,… la salle était à moitié vide. Mais il n’est jamais trop tard pour un don (www.sos.org.lb).

15:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)