01/06/2011

Riz jaune, deuxième service

En août 2010 j'écrivais déjà sur le syndrome chinois,  depuis,  la Chine a acquis les terres africaines pour nourrir sa population, de même que l'Amérique par le biais des bons du trésor et elle ne se gène pas pour mettre ses pieds en Europe par nombre d'acquisitions au gré des opportunités. La Grèce  exsangue est à vendre, la Chine sera sans nul doute acheteuse dans le but toujours identique d'assurer le bien être à long terme de sa propre population au nez et à la barbe des autres et plus particulièrement de nos démocraties bien pensantes. ... Pauvre vieille Europe, vendue à l'encan pour n'avoir pas osé prendre le parti de sa population (constat valable hélas aussi pour notre canton malgré les pressions subies par les genevois dans tous les domaines). Triste destin.