16/02/2012

Citernes, la fin justifie-t-elle les moyens ?

Décidémment, on n'a pas fini de parler des citernes de Vernier (mise à jour du blog du 6 février)

Citerne.jpgL'UDC Vernier se bat de longue date pour que l'on n'oublie pas le sujet, voir à ce propos le blog

L'UDC au niveau cantonal se bat également mais se sent bien isolée face à des députés qui dans leur majorité refusent d'entrer en matière même partiellement sur le déplacement des citernes. En effet, la motion UDC M1966 a été balayée en commission et le sera sans doute tout autant en plénière lors du débat qui opposera mon rapport de minorité à celui de la majorité des députés.

Le Grand Conseil ne veut pas de la motion UDC pour déplacer les citernes, et propose une nouvelle motion (M2043) pour déplacer les stocks obligatoires loin de Genève. A la raffinerie de Cressier peut-être ? Mais les démarches devront se mener avec de nouveaux acteurs: la Confédération et le canton de Neuchâtel. C'est donc de la très lointaine musique d'avenir.  Le Conseil d'Etat  est en charge du dossier mais discute-t-il avec les pétroliers ? Il est permis d'en douter car il fait la sourde oreille aux appels répétés de Vernier quand Mark Muller répond par voix de presse qu"'il est illusoire de penser que sans les pétroliers, nous puissions trouver des solutions rapidement". Certes, il y a de quoi être desespéré mais de là à entamer une grève de la faim...

Pathétique image de la démocratie si finalement, il s'avère que ce soit là la seule manière d'obtenir enfin ce que nous demandons depuis trop longtemps : des explications transparentes sur la stratégie de l'Etat en matière de dépôts pétroliers, sous entendu qu'il en ait une...

Bon courage Stéphane !

 

11:35 Publié dans Politique | Tags : citerne, vernier, udc | Lien permanent | Commentaires (4)