16/03/2012

Ras l'agglo

Le projet d'agglo a pour objectif d'une part de rééquilibrer la répartition des emplois et des logements entre la Genève et la France voisine et d'autre part préparer la région à accueillir encore davantage d'habitants et d'emplois.

Quand on a déjà près de 100'0000 emplois de plus à Genève que d'habitants pour les occuper et déjà plus d'habitants à Genève que de logements pour les accueillir, il faut d'abord résoudre ce déséquilibre-là. Vouloir en même temps  accueillir  200'000 habitants et 100'000 emplois  de plus, c'est amplifier le problème et non le résoudre. Les habitants de la région attendent du projet d'agglo des réponses à leurs conditions de vie d'aujourd'hui.

L'absence de réponse du projet d'agglo sur comment freiner cette croissance exogène pourrit nos relations de bon voisinage en dressant Genevois et Français de la région les uns contre les autres alors même que nous partageons le même territoire.

Nous sommes dans la démocratie la plus directe qu'il soit, mais le peuple ne pourra se prononcer ni sur le projet d'agglo ni sur son application au niveau cantonal, à travers le plan directeur 2030. Ce déni démocratique est à corriger au plus vite et pas juste via des forums ou des processus participatifs innovants, mais tout simplement en utilisant l'outil existant, le vote populaire.

Suite d'une longue liste de blogs sur le même sujet

 

02/09/2010

Propriétaires de villas, le signal est clair : ce sera sans vaseline

Propriétaires de villas, vos partis traditionnels ont décidé de donner un signal politique fort pour le logement, vous déloger.

La gauche n'a jamais soutenu la propriété  à Genève, c'est un fait, ce qui est nouveau, c'est qu'en bloc, les PDC, les Radicaux et les Libéraux ne la soutiennent plus non plus. Manifestement ils sont passés à la collectivisation du sol. Ou peut être que, plus pragmatiquement, ils roulent pour les grands promoteurs immobiliers plutôt que pour les petits propriétaires.

Dorénavant, seuls 2 partis sont prêts à prendre la défense du petit propriétaire de villa genevois : le MCG et l'UDC.

Aujourd'hui, au Grand Conseil, nous étions les seuls à refuser le déclassement de la zone villa du chemin de l'Ancien-Puits à Lancy. Une quantité de déclassements sont à l'ordre du jour et nous serons les seuls à nous opposer au démantèlement systématique des zones villas de Bernex, Confignon, Meyrin, Onex, Plan-les-Ouates, Vernier, Veyrier, etc. Réfléchissez-y avant d'aller voter.

La morale de cette histoire, si vous désirez une maison individuelle, allez habiter en France !