25/01/2010

Flirt du PS, un jeu dangereux pour les associations

Il y a toujours eu des politiciens proches voire même membres actifs d'associations, mais de là à ce que ce soit les associations qui fassent de la politique, il y a un fossé qu'il ne faudrait pas que ces dernières franchissent. Ce qui renforce la crédibilité des associations pour ceux qui soutiennent les causes qu'elles défendent, c'est justement d'être apolitiques. En flirtant avec le PS, les associations risquent de perdre des membres sans que le PS n'en gagne, sans compter le risque de perdre les subventions qu'elles touchent des collectivités publiques.