11/10/2008

Laïcité quand tu nous tiens!

Soli Pardo propose que la constituante se penche avant tout sur les 3 lettres d'origine chrétienne qui ornent notre écusson cantonal." Ce sera une des vraies questions à résoudre par l'Assemblée constituante en matière de laïcité, question fondamentale, très éloignée des gadgets que beaucoup placent sous la rubrique "laïcité"."

Je ne suis attachée à aucune église, ni a aucune religion. Je vis depuis bientôt un demi siècle dans un canton qui porte sur ces armoiries un signe extérieur de religion, gasp. Mais celà n'a en rien affecté ma vie jusqu'à présent, et à moins que demain ce signe m'oblige à respecter un code religieux quelconque, je ne vois pas en quoi nous devrions perdre du temps pour en débattre dans le cadre de la constitution. Gardons notre temps pour des enjeux dont l'issue aura des incidences réelle sur notre vie et notre cadre de vie.

Christina Meissner

Tiens à propos, j'ai entendu dire que des parents s'étaient plaint auprès du DIP du fait que leurs enfants, inscrits à l'école publique de Genève, avaient entonné en 2007 des chants à caractère religieux lors du concert de Noël à la cathédrale St Pierre. Pour éviter de les froisser, cette année tout chant à conotation un tant soi peu religieuse sera banni de la cérémone à la cathédrale. Je ne peux pas croire que le politiquement correct nous empoisonne au point de nous faire accepter sans protester l'abandon de nos traditionnels chants de Noël et ce dans une cathédrale... Bon celui qui a commenté cette note a sans doute raison, ce n'est après tout probablement qu'une rumeur, attendons de voir à Noël.